L'interview de Simon Le Doaré - commentaires